Journée Mondiale du 7 avril

Cette journée est principalement connue comme Journée Mondiale de la Santé. #JMS #worldhealthday

Saviez-vous qu’elle est aussi celle des Batailles d’oreillers et celle de la réflexion sur le génocide Rwandais ?

Ces 3 sujets, tellement éloignés en apparence et tellement inspirants…

Si, si même les batailles d’oreillers  🙂

Dans le contexte inédit dans lequel nous vivons désormais depuis plusieurs semaines, parler de santé me semble… pfiou… démesuré !!

La santé… physique ou mentale ?… j’aimerais vous partager une anecdote, anodine, mais qui fait partie des expériences que j’ai vécues ces dernières années et qui m’ont appris des choses.

Il fut un temps, pas si lointain, j’ai vécu une profonde dépression en parallèle d’un de ces BURN OUT.

Antidépresseurs, anxiolytiques, séances de psychothérapie, médecin, psychiatre, psychologues, une batterie exceptionnelle de spécialistes et de médication.

Mais ce n’était pas tout !

En parallèle de ça je me suis vue développer des maladies que (selon mes spécialistes) je n’aurais pas dû avoir allant d’infections digestives, pulmonaires (H1N1 j’ai eu !), sexuelles, cutanées, etc.

Et puis, j’ai changé, pas de médecin, pas de traitement, j’ai changé d’attitude vis-à-vis de moi-même…

Et depuis quelques années, et ce, malgré une lourde opération qui m’a permis de perdre ENORMEMENT de poids, le médecin me voit beaucoup, beaucoup moins (moins d’une fois par an) !

J’ai appris à me connaître, et surtout, à M’ACCEPTER ! 🙌❤️

Et ce travail je continue sans cesse de le faire : méditer 🧘? un vrai exploit pour la TDAH que je suis mais tellement important pour me faire « redescendre », bien mieux qu’un anti dépresseur mais bien que plus difficile à mettre en œuvre, elle représente une alternative bien plus saine pour mon organisme.

Car je l’ai enfin compris, plus je suis en situation de stress, plus je tombe malade.

Alors, je me déride, et je prends la vie du bon côté !

Ceci m’amène à une autre pratique très détendante : LA BATAILLE D’OREILLER !! 🙂

Alors voyez que c’est inspirant 😉

C’est une forme de sport et on rigole beaucoup. C’est un temps d’insouciance, d’innocence, souvenir de l’enfance.

Ce 7 avril, journée internationale de la bataille d’oreillers : une note sucrée dans ce monde  que j’aimerais faire durer autant que possible.

Surtout quand on sait que ce 7 avril est aussi une journée de mémoire, de réflexion sur le génocide Rwandais.

Génocide. Quel affreux mot, quel affreux souvenir.

Je revois ces images passant à la télévision dans mon enfance. Des images fortes, dures, le réel.

Des populations déportées, massacrées.

Ces images, je les revois, j’en ai vu d’autres tellement similaires encore et encore…

Pourquoi doit-on encore les voir ?

Quand va-t-on apprendre ?

Pourquoi ne se contente-t-on pas de nos oreillers ?

Pourquoi des enfants se retrouvent encore sur des plages ? des champs de mines ? des immeubles démolis par des bombes ? des traffics ? etc…

J’ai une chance INOUIE de pouvoir voir grandir mes enfants dans un monde en paix, même si « c’est la guerre » pour notre santé…

Alors je fais ce que je peux pour montrer ma gratitude, je suis un COLIBRI, je porte ma goutte d’eau…💧

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *